New Faculty Books

Published: October 4, 2018

Read about the recent writings of Professor Jean-Claude Carron, Professor Laure Murat, Professor Alain Mabanckou, and Professor Dominic Thomas:

  • Solitaire premier, ou Discours des Muses, Et de la fureur Poëtique by Jean-Claude Carron (published by Classiques Garnier): Critical edition by Jean-Claude Carron of Pontus de Tyard’s philosophical dialogue on poetry and the Muses. Member of the Pléïade, poet, philosopher, and bishop, Tyard was the theorician of mid-sixteenth Century poetical revolution in France, popularizing the neo-platonician concept of inspiration.

 

  • Une révolution sexuelle? by Laure Murat (Published by Stock): Is the Weinstein affair an historic event? Laure Murat provides a commanding overview of the months following the “Weinstein affair,” exploring its impact in terms of the media, sociology and philosophy. These events triggered a revolt, perhaps a revolution, in every sphere of life: workaday, legal and artistic. Her analysis of the Weinstein affair draws on recent examples of Western new events. By gauging the significance of the events from their reverberations in the United States and worldwide, Laure Murat tries to understand what constitutes and what is at stake in a “historical event.” The case also encourages her to re-examine polemics surrounding freedom of expression, and the morality of art, particularly film.

 

  • Les Cigognes sont immortelles by Alain Mabanckou (Published by Seuil): À Pointe-Noire, dans le quartier Voungou, la vie suit son cours. Autour de la parcelle familiale où il habite avec Maman Pauline et Papa Roger, le jeune collégien Michel a une réputation de rêveur. Mais les tracas du quotidien (argent égaré, retards et distractions, humeur variable des parents, mesquineries des voisins) vont bientôt être emportés par le vent de l’Histoire. En ce mois de mars 1977 qui devrait marquer l’arrivée de la petite saison des pluies, le camarade président Marien Ngouabi est brutalement assassiné à Brazzaville. Et cela ne sera pas sans conséquences pour le jeune Michel, qui fera alors, entre autres, l’apprentissage du mensonge. Partant d’un univers familial, Alain Mabanckou élargit vite le cercle et nous fait entrer dans la grande fresque du colonialisme, de la décolonisation et des impasses du continent africain, dont le Congo est ici la métaphore puissante et douloureuse. Mêlant l’intimisme et la tragédie politique, il explore les nuances de l’âme humaine à travers le regard naïf d’un adolescent qui, d’un coup, apprend la vie et son prix. Alain Mabanckou est né en 1966 à Pointe-Noire, au Congo-Brazzaville. Ses œuvres sont traduites dans le monde entier. Il enseigne la littérature francophone à l’Université de Californie-Los Angeles (UCLA).

 

  • Sexe, race & colonies by Dominic Thomas (Published by La Découverte): La domination des corps du XVe siècle à nos jours. Reposant sur plus de mille peintures, illustrations, photographies et objets répartis sur six siècles d’histoire au creuset de tous les empires coloniaux, depuis les conquistadors, en passant par les systèmes esclavagistes, notamment aux États-Unis, et jusqu’aux décolonisations, ce livre s’attache à une histoire complexe et taboue. Une histoire dont les traces sont toujours visibles de nos jours, dans les enjeux postcoloniaux, les questions migratoires ou le métissage des identités. C’est le récit d’une fascination et d’une violence multiforme. C’est aussi la révélation de l’incroyable production d’images qui ont fabriqué le regard exotique et les fantasmes de l’Occident. Projet inédit tant par son ambition éditoriale, que par sa volonté de rassembler les meilleurs spécialistes internationaux, l’objectif de Sexe, race & colonies est de dresser un panorama complet de ce passé oublié et ignoré, en suivant pas à pas ce long récit de la domination des corps.